Rhumatisme inflammatoire et douleurs articulaires la nuit: solution ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



De nombreuses personnes souffrent de rhumatisme et de douleurs articulaires. Cette maladie touche beaucoup plus les personnes âgées et peut être vraiment très désagréable.

Les douleurs articulaires, si elles surviennent la nuit, peuvent troubler le sommeil, voire l’empêcher carrément. C’est pourquoi il est important de prendre des mesures afin d’empêcher les douleurs la nuit. Comment s’y prendre ? On en parle dans le présent article.

Rhumatisme inflammatoire et douleurs articulaires la nuit: solution ?

Rhumatisme inflammatoire et douleurs articulaires : que faut-il savoir ?

De façon générale, le rhumatisme désigne toutes les atteintes articulaires. Il s’agit de maladies responsables de douleurs et d’inflammation qui affectent les articulations. Quand on n’y prend pas garde, le rhumatisme peut conduire à une incapacité et au handicap.

En matière de rhumatisme, on retrouve l’arthrose, l’arthrite, l’ostéoporose ou encore d’autres maladies auto-immunes.Le rhumatisme inflammatoire englobe les maladies auto-immunes, mais aussi les arthrites. Il peut ainsi s’agir :

  • d’une polyarthrite rhumatoïde,
  • de la spondylarthrite ankylosante,
  • du lupus érythémateux systémique,
  • de la polymyosite, etc.

Il s’agit de maladies provoquant de vives douleurs articulaires au réveil, mais également le soir venu, au moment de se coucher.

Quels sont les facteurs de risque de ces douleurs nocturnes ?

Il existe de nombreux facteurs à la base d’un rhumatisme inflammatoire. De façon générale, il apparaît que les personnes qui fument ou qui sont exposées à la fumée du tabac sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie.

Aussi, les personnes ayant des maladies osseuses ou articulaires sont également exposées à des risques de rhumatisme inflammatoire.

Par ailleurs, il a été prouvé que certaines personnes peuvent souffrir de rhumatisme inflammatoire à cause d’une malformation anatomique. D’autres encore ayant des parents avec des antécédents de rhumatisme peuvent souffrir de cette maladie.

Enfin, les personnes qui n’arrivent pas à maîtriser leur poids ou ayant subi des traumatismes professionnels ou sportifs peuvent également souffrir du rhumatisme.

Rhumatisme inflammatoire et douleurs articulaires de nuit : les solutions !

Pour passer des nuits paisibles et ne pas avoir à gérer des douleurs articulaires causées par le rhumatisme, il est conseillé de bien s’hydrater pendant la journée. Les spécialistes conseillent de prendre au minimum 1,5 litre d’eau par jour.

Pour lutter contre l’acidose qui favorise l’inflammation, il est conseillé de prévoir une petite quantité d’eau riche en bicarbonate.Aussi, il est conseillé de se mettre à la pratique d’une activité sportive afin de vous mettre en mouvement.

Seulement, seules les activités n’exerçant pas une forte pression sur vos articulations sont recommandées. Vous pouvez faire par exemple de la marche, du vélo, de la natation ou encore une course à pied.

Au moment de vous mettre au lit, adoptez une bonne position. Il faut éviter de se mettre dans une position qui mettrait en mal vos articulations.

Aussi, il est conseillé de faire appel à un kinésithérapeute pour faire des massages le soir avant de vous coucher. Puisqu’il s’agit de douleurs articulaires, le kinésithérapeute saura faire de bons et doux massages avec les produits appropriés afin de vous soulager.

Sur conseils de votre médecin ou de votre rhumatologue, vous pouvez prendre des antalgiques et des antidouleurs tels que le paracétamol avant de vous coucher.

Il existe également des antiinflammatoires non stéroïdiens que vous pouvez prendre pour prévenir les douleurs ou pour vous soulager.Si vous avez toujours mal, il serait peut-être préférable de penser à la possibilité de vous faire injecter des corticoïdes.


Lisez aussi:

Quelle maladie provoque des douleurs articulaires ?

Rhumatisme: sport et thalassothérapie?